Colloque : « Le Banquet : Manger, boire et parler ensemble (XIIe-XVIIe siècles) » (Lausanne, 23-25 novembre 2015)

93-000796-02Durant les dernières décennies, l’intérêt croissant porté à l’alimentation médiévale et moderne a attiré l’attention sur ce phénomène particulier qu’est le banquet. On s’est surtout attaché à en souligner la dimension sociale, à travers l’analyse de la consommation ostentatoire ou de la sociabilité. On a peut-être oublié qu’il s’agissait aussi d’un phénomène culturel, où l’ingestion d’aliments et de vin s’accompagnait d’une intense communication gestuelle, verbale ou sonore (par la musique, entre autres).

L’objectif du colloque « Le Banquet : Manger, boire et parler ensemble  (XIIe-XVIIe siècles) » est d’éclairer les différentes facettes du banquet, en croisant – selon la tradition bien établie des colloques Micrologus – les éclairages des historiens, des linguistes, des spécialistes de littérature, des arts et de la philosophie, des historiens des sciences et de la religion, etc.

Seront ainsi abordées dans le cadre d’un « long Moyen Âge », étendu du XIIe-XVIIe siècles, un certain nombre de questions : Comment nomme-t-on le banquet dans les différents registres textuels et que nous disent les termes choisis sur l’image que l’on s’en fait ? Dans quelle mesure le convivium antique et son rituel spécifique sont-ils connus, compris voire expérimentés au Moyen Âge et à la Renaissance ? Quels sont les genres littéraires et scripturaires qui mettent en scène le banquet ? Quels sont les stratégies et les appareils de communication mis en œuvre dans le déroulement, l’annonce et la diffusion du banquet (hérauts, menus, récits) ? Quel rôle a joué le banquet dans le fonctionnement politique de l’Etat, en particulier dans sa diplomatie, à une époque où s’affirme ce que l’on a coutume d’appeler la « Genèse de l’Etat Moderne » ? La condamnation de l’Église à l’égard du banquet a-t-elle varié et / ou évolué ? Existe-t-il des modèles de repas différents et alternatifs aux banquets (hérétiques, monastiques, végétariens) ?

 

Programme

Lundi 23 novembre 2015
Amphipôle salle 321

Introduction

14h Eva PIBIRI, Université de Lausanne

Banquet, quel banquet ?

14.30 Jean-Yves TILLIETTE (Université de Genève), L’héritage médiéval du genre philosophico-littéraire du Banquet
15.15 Agostino PARAVICINI BAGLIANI (Unil), Banquets et disputations post-banquets à la cour des papes (XIe-XIIIe siècles)
16.00 pause
16.15 Yann MOREL (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) Le banquet à la cour de Bourgogne: essai de définition
17.00 Discussion générale sur les communications de l’après-midi

Mardi 24 novembre 2015
Amphipôle salle 321

Le Banquet comme événement total

9.15 Benjamin MÜSEGADES (Université de Heidelberg), Feasting like it’s 1475. Banquets at German Princely Courts in the Late Middle Ages
10.00 Thalia BRERO (Université de Genève), Entremets et après-dînées : les divertissements agrémentant les banquets des ducs de Savoie (XVe-XVIe siècles)
10.45 pause
11.00 Guido GUERZONI (Université Bocconi de Milan), L’organisation du banquet à la cour des Este
11.45 Discussion générale sur les communications de la matinée

12.15 Repas

14.15 Azélina JABOULET-VERCHERRE (École Hôtelière de Lausanne), Boire au banquet : un art de vivre à table
15.00 Nicolas BOCK (Unil), Edatis et bibatis in regno meo : Repas d’apparat, symbolique et représentation royale angevine au XIVe siècle
15.45 pause
16.00 Florent QUELLIER (Université de Tours), Les paysages sonores de la grande chère dans la France du XVIIe siècle
16.45 François QUIVIGER (Warburg Institute de Londres), Piegature mirabile. L’art de la serviette princière
17.30 Discussion générale sur les communications de l’après-midi

Mercredi 25 novembre 2015
Amphipôle salle 315.1

Le Banquet, moment et vecteur de communication

9.15 Cécile CABY (Université de Lyon 2), Orationes in convivio : Les discours de table du moine humaniste Girolamo Aliotti
10.00 Bruno LAURIOUX (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Écrire ce que manger veut dire : la production documentaire des banquets politiques à la fin du Moyen Âge
10.45 Pause
11.00 Antonella CAMPANINI (Université de Sciences Gastronomiques de Pollenzo), Écrivains de banquets dans l’Italie du XIVe au XVIe siècle
11.45 Discussion générale sur les communications de la matinée

12.15 Repas

14.00 Allen GRIECO (Harvard Center for Renaissance Studies, Florence), Publicizing a marriage banquet in late 15th century Italy
14.45 Jean-Claude MÜHLETHALER (Unil), L’envers du décor : de la diététique à la satire. La Condamnation de Banquet de Nicolas de La Chesnaye et les Satyres chrestiennes de la cuisine papale attribuées à Théodore de Bèze
15.30 Table ronde conclusive

 

Organisateurs

Bruno Laurioux (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Agostino Paravicini Bagliani (Unil) et Eva Pibiri (Unil).

 

Dates et lieu

Université de Lausanne, Amphipôle,  23-25 novembre 2015.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *