Journée d’étude : « Rapports domestiques au travail XVIe-XVIIIe siècles » (UPEM, 6 nov. 2015)

Il s’agira d’examiner différents univers de travail définis a priori comme non domestiques – manufactures, ateliers artisanaux, boutiques, police, armée, marine, bureaux… – en interrogeant l’existence ou la persistance de rapports domestiques en leur sein.

Programme

9h : Accueil

9h30 : Corine Maitte (upem-acp), Nicolas Schapira (upem-acp), Introduction

10h : Raffaella Sarti (Urbino), Le « nom de domestique » est « un mot vague ». Débats sur la domesticité pendant la Révolution française

11h Pause

11h30 : Anna Bellavitis (Rouen-GRHIS), Les ambiguïtés du travail des femmes entre service domestique et apprentissage

12h : Nicolas Lyon-Caen (CNRS-IHMC), L’asservissement du salaire ? Commis et filles de boutique dans le monde marchand parisien, 17e-18e siècle

13h Repas

14h : Vincent Denis (Paris I-IHMC) : Les rapports domestiques au sein de la police au 18e siècle : un état des lieux

14h30 : Nicolas Schapira (UPEM-ACP) : Commis et secrétaires : l’empreinte domestique des administrations d’Ancien Régime

15h30 : Pause

16h : Romain Grancher (Rouen-GRHIS) : “Associés, mais subordonnés : le statut des maîtres et des matelots dans les sociétés d’armement pour la pêche (Dieppe, XVIIIe siècle).”

16h30 : Maria Fusaro (Exeter) : ‘Wage Labour and Micro-Entrepreneurship: the Domestic Economy of Shipping during the First Globalization (17th-18th Centuries)’

17h : Discussion générale animée par Anne Conchon (Paris I)

 

Voir le .pdf de l’évènement avec l’argumentaire et programme.

 

Lieu

UPEM, Bâtiment Bois de l’Etang, salle C004, rue Galilée, Champs-sur-Marne

 

Organisation

Journée d’études organisée par Corine MAITTE et Nicolas SCHAPIRA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *