Publication : L. Faivre d’Arcier « Cambacérès. L’art de servir tous les régimes » (Belin, 2015)

70116442Jean-Jacques Régis Cambacérès (1753-1824) connut un parcours exceptionnel : simple conseiller maître à la cour des comptes, aides et finances de Montpellier en 1789, il parvint, dix ans plus tard, à se hisser à la deuxième place de l’État, devenant sans le titre le véritable Premier ministre du Consulat et de l’Empire.Authentique produit des Lumières, très attaché aux innovations révolutionnaires, il réussit à faire paraître, après bien des difficultés, le Code civil qui fonde encore une bonne partie du droit français. Il sut trouver bien des compromis pour rétablir et maintenir la paix civile en France. Sa tâche n’était pas facile : il était aux prises avec les circonstances dans un pays profondément divisé, mais aussi avec Napoléon­, dont il régula souvent les emportements. Homme d’une prudence extrême, il acquit une véritable expertise dans l’art de survivre à la plupart des changements de régime… et dans celui de faire fortune. Sa circonspection finit-elle par le trahir ? En tout cas, sa réputation de girouette débauchée et gloutonne lui a survécu. Le paradoxe d’une telle injustice est, pour le moins, matière à réflexion.
Louis Faivre d’Arcier, conservateur en chef du patrimoine, est directeur de la documentation et des archives historiques de la Cour des comptes. Archiviste paléographe, il a été responsable du département des Archives, de la documentation et du patrimoine au ministère de la Justice et a publié plusieurs articles en rapport avec les archives et l’histoire de la Justice en France.
ISBN 978-2-7011-6442-7
26/05/2015
14 x 22 cm

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *