Colloque : « Les discours rapportés en contexte épistolaire (XVIe-XVIIIe siècle) » (Université Grenoble Alpes, 4-5 octobre 2017)

Ce colloque vise à renouveler l’approche stylistique de la lettre, en déplaçant la problématique de la diaphonie (reprise des paroles du destinataire) vers la polyphonie (intégration des discours de locuteurs multiples). Que l’épistolier relate des scènes agrémentées de paroles rapportées, qu’il prétende transcrire des conversations ou transmettre tel propos d’un tiers, la polyphonie est naturellement au cœur de textes qui sont l’orchestration adressée de diverses voix, autres que celles de l’épistolier et de son coénonciateur. Nous nous interrogerons ainsi sur un genre (qui n’a rien d’unifié – lettres fictives ou authentiques, statuts divers des épistoliers, modalités variées de circulation des lettres, etc.) permettant de confronter différentes gestions de la parole rapportée dans des contextes socio-historiques multiples.

Organisé par Cécile Lignereux et Karine Abiven

Programme

Mercredi 4 Octobre 2017

  • 9h30. Mot d’accueil de Francis Goyet, directeur de l’UMR Litt&Arts et introduction.
  • 9h45. Anna Jaubert (Université de Nice-Sophia Antipolis) Conférence inaugurale : « L’ethos de l’épistolier au prisme d’un interdiscours »
  • 10h30. Discussion

Formes et fonctions du discours d’autrui dans la lettre familière

Présidence : Myriam Tsimbidy

  • 11h. Simon Gabay (Université de Neuchâtel – Suisse) « Les signes auxiliaires du discours rapporté dans les manuscrits autographes de Madame de Sévigné »
  • 11h30. Cécile Tardy (Université de Limoges) « Les paroles rapportées dans les Entretiens de M. de Voiture et de M. Costar : la polyphonie au cœur de l’énonciation épistolaire »
  • 12h. Luc Vaillancourt (Université du Québec à Chicoutimi – Canada) « Scénographie de la parole autochtone dans la correspondance de Marie de l’Incarnation »

12h30. Discussion

Paroles publiques, paroles privées

Présidence : Frédéric Calas

  • 14h. Christine Noille (Université Grenoble Alpes) « Pourquoi rapporter des arguments? Formes et enjeux de l’argumentation à la 3e personne »
  • 14h30. Sandrine Tailleur (Université du Québec à Chicoutimi – Canada) « Parole de l’Autre, parole ennemie ? Stratégies discursives dans l’épistolaire militaire »
  • 15h. Discussion
  • 15h30.Marianne Charrier-Vozel (Université de Rennes 1) « L’amitié à l’épreuve des discours rapportés dans les lettres de Mme du Deffand, de Mme de Choiseul et de l’abbé Barthélemy »
  • 16h. Fabien Girard (Université Paul Valéry-Montpellier 3) « Le discours rapporté dans les anecdotes de la correspondance de Diderot »
  • 16h30. Discussion

Jeudi 5 octobre 2017

L’instrumentalisation polémique des discours rapportés

Présidence : Christine Noille

  • 9h30. Carole Primot (Université de Rennes 1)« Tunc ipse dixit : propos rapportés dans les Lettres des hommes obscurs (1515-1517) »
  • 10h. Alexandre Goderniaux (Université de Liège – Belgique)« Le discours rapporté par voie épistolaire, arme rhétorique de la Ligue catholique française (1585-1594) »
  • 10h30. Agnès Cousson (Université de Bretagne occidentale)« On dit que… : rhétorique et pragmatique du discours rapporté dans les lettres des abbesses de Port-Royal »
  • 11h. Discussion
  • 11h30. Myriam Tsimbidy (Université de Bordeaux 3)« Retz en sa correspondance diplomatique »
  • 12h. Mathilde Bombart (Université Jean Moulin-Lyon 3)« Écritures réemployées : lettres et paroles du passé dans les recueils de pièces historiques »
  • 12h30. Discussion

La polyphonie des romans épistolaires

Présidence :Luc Vaillancourt

  • 14h. Suzanne Duval (Université de Lausanne – Suisse) « Le discours indirect libre dans le roman épistolaire classique »
  • 14h30. Christine Hammann (Université de Haute-Alsace) « « Julie rapportée » : les discours rapportés dans La Nouvelle Héloïse »
  • 15h.Frédéric Calas (Université Clermont Auvergne) « Réglages énonciatifs et scénarisation de la parole rapportée dans les Lettres de la Marquise de M*** au Comte de R*** de Crébillon fils et La Religieuse de Diderot »
  • 15h30. Discussion et conclusion

Comité scientifique

  • Frédéric Calas (Université Clermont-Auvergne)
  • Delphine Denis (Université Paris-Sorbonne)
  • Francis Goyet (Université Grenoble Alpes)
  • Sybille Große (Université de Heidelberg)
  • Anna Jaubert (Université de Nice)
  • Dominique Maingueneau (Université Paris-Sorbonne)
  • Benoît Melançon (Université de Montréal)
  • Viviane Mellinghoff-Bourgerie (Université de Bochum)
  • Christine Noille (Université Grenoble Alpes)
  • Amalia Rodríguez-Somolinos (Université de Madrid)
  • Laurence Rosier (Université Libre de Bruxelles)

Comité d’organisation

  • Karine Abiven (Université Paris-Sorbonne – équipe STIH)
  • Cécile Lignereux (Université Grenoble Alpes – équipe RARE)

Catégories

Lieux

  • Université Grenoble Alpes, Maison des Sciences de l’homme – 1221 avenue centrale, domaine universitaire
    Saint-Martin-d’Hères, France (38)

Dates

  • mercredi 04 octobre 2017
  • jeudi 05 octobre 2017

Mots-clés

  • discours rapporté, épistolaire, ancien régime, stylistique, analyse du discours, rhétorique, pragmatique

Contacts

  • Karine Abiven
    courriel : karineabiven [at] gmail [dot] com

Source : « Les discours rapportés en contexte épistolaire (XVIe-XVIIIe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le lundi 10 juillet 2017, http://calenda.org/411282


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *