Bulletin du CRCV : « À la cour et à la ville. Le logement des ducs et pairs à Versailles », par Alix de Bouvier

Plan de la ville et chasteau de Versailles, 1685. Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-4094. Source gallica.bnf.fr / BNF

En 1682, Louis XIV décida de fixer sa cour à Versailles. De nombreux appartements furent créés dans le château, pour loger les membres de la famille royale, les princes du sang et les personnes exerçant une charge auprès de l’un d’entre eux. Indispensables pour participer à la vie de la cour, les logements étaient attribués par le gouverneur et intendant, suivant la charge du courtisan. Ceux des ducs et pairs étaient relativement vastes. La distribution intérieure traduisait une recherche de confort et un besoin d’intimité. Le mobilier, moins luxueux que celui des hôtels parisiens, reflétait tout de même les goûts du jour. Les courtisans possédaient ou louaient également un hôtel en ville, pour les services. Leur architecture était soumise au contrôle des Bâtiments du roi, qui cherchaient à imposer un modèle unitaire, dans un souci esthétique, de propreté et de modernité. L’administration fut donc à l’origine d’une typologie propre à Versailles. Cependant les nombreuses réparations nécessaires furent autant d’occasions de contrevenir au règlement. Ainsi, sous Louis XV, la ville avait-elle perdu tout ce qui faisait son originalité. L’ameublement témoigne de l’importance des services de bouche, mais aussi des espaces de stockage, pour le linge, les aliments, les chevaux et voitures.

Lire la suite de l’article sur le Bulletin du CRCV : https://journals.openedition.org/crcv/14438.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *