Séminaire : « Histoire des savoirs à l’époque moderne (Europe, monde). Méthodologie et historiographie » (Université Paris Diderot, janvier-avril 2018)

Ce séminaire s’adresse aux étudiants, et aux chercheurs plus généralement, intéressés par l’étude des ressources archivistiques, des méthodes d’analyse, des programmes de recherche et des questionnements des historiens modernistes dans le domaine de l’histoire des savoirs. Dans son contenu, il présente un panorama des divers champs investis par l’activité savante et par les savoirs pratiques au cours de la période qui va du XVIe siècle aux premières décennies du XIXe siècle, en Europe et dans le monde. Dans sa problématique, il vise à interroger la façon dont les idées, les savoirs et les savoir-faire s’ancrent dans leur époque, en explorant leurs rapports avec les systèmes institutionnels et politiques, les formes de sociabilité et les pratiques culturelles. Le travail prendra des formes variées : bilans historiographiques ; rencontres avec des chercheurs invités ; visites de sites d’archives et de collections ; lectures à discuter ; exposés d’étudiants…

NB: Les séances sont ouvertes au public, à part les séances de visites, réservées aux participants inscrits au séminaire.

Organisation

Charlotte de Castelnau L’Estoile, Liliane Pérez, Fabien Simon.

Programme

En .pdf

16 janvier

Introduction du séminaire et Visite du Musée des Arts et Métiers : l’histoire des sciences et des techniques par les artefacts

Lectures :

  • Roger Chartier, « Sciences et Savoirs », Annales. Histoire, Sciences Sociales, vol. 71-n°2, 2016, p. 449-464  https://doi.org/10.1353/ahs.2016.0065.
  • Marco Beretta, « Sur les traces du laboratoire de Lavoisier », LaRevue. Musée des arts et métiers, n°41, mai 2004, p. 14-23 [en ligne]
  • Anne Dalmasso, Chantal Spillmaecker dir., Jacques Vaucanson, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2010

Sur la joueuse de tympanon :

23 janvier

  • Pierre Déléage (CNRS, LAS), « Inventer l’écriture » (anthropologie et histoire, relire les écritures)

Lectures :

  • Pierre Déléage, Inventer l’écriture. Rituels prophétiques et chamaniques des Indiens d’Amérique du Nord, XVIIe-XIXe siècles, Paris, Les Belles Lettres, 2013, notamment introduction et chap. 1 et 2.
  • Bruce G. Trigger, « Writing Systems : a case study in cultural evolution », dans Stephen D. Houston, The First Writing: Script Invention as History and Process, Cambridge, Cambridge University Press, 2004, p. 39-68

30 janvier

  • Elisa Andretta (CNRS, LARHA, Université Lyon 2), « Cultures médicales dans l’Europe de la première modernité (Espagne-Italie, 16e siècle) »

Lectures :

  • Elisa Andretta et Rafael Mandressi, « Médecine et médecins dans l’économie des savoirs de l’Europe moderne (1500-1650) », Histoire, médecine et santé [En ligne], 11 | été 2017, mis en ligne le 20 octobre 2017 URL : http://journals.openedition.org/hms/1075
  • José Pardo-Tomás, « Médecine et histoire naturelle », Histoire, médecine et santé [En ligne], 11 | été 2017, mis en ligne le 20 octobre 2017, consulté le 18 décembre 2017. URL : http:// journals.openedition.org/hms/1100
  • Nancy G. Siraisi, « The Fielding H. Garrison Lecture: Medicine and the Renaissance World of Learning », Bulletin of the History of Medecine, vol. 78-n°1, 2004, p. 1-36

6 février

  • Kapil Raj (EHESS), « Histoire des sciences globales et concepts historiographiques actuels »

Lectures :

  • Kapil Raj, « Thinking Without the Scientific Revolution: Global Interactions and the Construction of Knowledge », Journal of Early Modern History, 21, no 5, 2017, p. 445‑58 https://doi.org/10.1163/15700658-12342572.
  • Jorge Cañizares-Esguerra, « On Ignored Global “Scientific Revolutions” », Journal of Early Modern History, 21, no 5, 2017, p. 420‑32 https://doi.org/10.1163/15700658-12342573.
  • Lorraine Daston, « Knowledge and Science: The New History of Science », dans Miguel Herrero y Rodríguez de Miñon et Johannes-Michael Scholz (dir.), Las Ciencias sociales y la modernización. La fundación de las academias, Madrid, Real academia de ciencias morales y políticas, 2002, p. 33–52

13 février

Visite : Académie des sciences – Patrice Bret (Centre Koyré)

Lectures :

  • Éric Brian et Christiane Demeulenaere-Douyère (dir.), Histoire et mémoire de l’Académie des sciences: guide de recherches, Paris-Londres-New York, Tec et dic-Lavoisier, 1996
  • Roger Hahn, L’Anatomie d’une institution scientifique: l’Académie des sciences de Paris, 1666-1803, Bruxelles-Paris-Yverdon, Ed. des archives contemporaines Gordon and Breach Science Publ., 1993
  • Christian Jacob (dir.), Les Lieux de savoir. Espaces et communautés, Paris, Albin Michel, 2007 : Christian Jacob, « Introduction » et James E. McClellan, « L’Académie royale des sciences (1666-1793) »
  • Patrice Bret, avec Ellen Moerman, « Sciences et Arts », dans Yves Chevrel, Annie Cointre, Yen-Maï Tran-Gervat (dir.), Histoire des traductions en langue française. XVIIe-XVIIIe siècle, 1610-1815, Lagrasse (Aude), Éd. Verdier, 2014

20 février

  • Marie-Noëlle Bourguet (ICT, Paris Diderot), « Le monde dans un carnet : écriture du voyage et construction savante du monde chez Alexandre de Humboldt »

Lectures :

  • Marie-Noëlle Bourguet, Le Monde dans un carnet : Alexander von Humboldt en Italie, 1805, Paris, éd. du félin, 2017, notamment prologue, chap. 1 et 7
  • Anke te Heesen, « Boxes in Nature », Studies in History and Philosophy of Science, 31, no 3, 2000, p. 381‑403 https://doi.org/10.1016/S0039-3681(00)00017-0.
  • Isabelle Surun, « Du texte au terrain : reconstituer les pratiques des voyageurs (Afrique occidentale, 1790-1880) », Sociétés et représentations, 21, 2006, p. 213-223

6 mars

  • François Zanetti (CHiSCO, Paris Ouest Nanterre), « Les dynamiques du marché médical au XVIIIe siècle »

Lectures :

  • Philip Rieder et François Zanetti, « Le remède et ses usages historiques (1650-1820) », Histoire, médecine et santé [En ligne], 2 | automne 2012, mis en ligne le 01 décembre 2013 URL : http://hms.revues.org/110
  • Philip Rieder, « Médecins et patients à Genève : offre et consommations thérapeutiques à l’époque moderne », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 52-1, 2005, p. 41-63
  • Roy Porter, « The Patient’s View: Doing Medical History from below », Theory and Society, Vol. 14, n°2, 1985, p. 175-198

13 mars

Présentation des travaux de recherche des étudiants

20 mars

Visite de l’herbier du Museum – Denis Lamy (CNRS, MNHN Paris), « l’herbier, lieu de savoirs et d’échanges »

Lectures :

  • Denis Lamy, « Le savoir botanique par les herbiers – une permanence du travail de cabinet », Voyages en botanique, Besançon, 16 juin 2005, Accolad http://www.livrefranchecomte.com/?id=180
  • Bruno Dennetière et Denis Lamy, « Science sans conscience n’est que ruine du patrimoine : un exemple l’herbier de Paris », dans Bertrand Daugeron et Armelle Le Goff (dir.), Penser, classer, administrer : pour une histoire croisée des collections scientifiques, Paris, Publications scientifiques du Muséum national d’histoire naturelle CTHS, 2014, p. 155-173
  • Denis Lamy et al. (dir.), Auguste de Saint-Hilaire, 1779-1853 : un botaniste français au Brésil, Paris, Muséum national d’histoire naturelle, 2016.
  • Marie-Elizabeth Boutroue, « Pourquoi faire un herbier de plantes sèches à la Renaissance », dans Frank Lestringant (dir.), Le théâtre de la curiosité, Paris, PUPS, 2008, p. 91-107.

27 mars

  • Pierre Serna (IHRF, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), « Comment construire une ménagerie républicaine ? 1793-1801 »

Lectures :

  • Pierre Serna, Comme des bêtes :  histoire politique de l’animal en Révolution, 1750-1830, Paris, Fayard, 2017, notamment introduction et chapitres 4 et 5
  • Pierre-Yves Lacour, La République naturaliste :  collections d’histoire naturelle et Révolution française, 1789-1804, Paris, Muséum national d’histoire naturelle, 2014
  • Emma C. Spary, Le jardin d’utopie :  l’histoire naturelle en France de l’Ancien régime à la Révolution, Paris, Muséum national d’histoire naturelle, 2005

3 avril

  • Huiyi Wu (Needham Research Institute, Cambridge), « Lieux, trajectoires et matérialité des savoirs jésuites entre la Chine et l’Europe (ca. 1680-1800) »

Lectures :

  • Huiyi Wu, « ‘The Observations we made in the Indies and in China’: The shaping of China Jesuits’ knowledge by other parts of the non Western world », East Asian Science Technology and Medicine, 2018.
  • Nicolas Standaert, « Methodology in view of contact between cultures: the China case in the 17th century », CSRCS occasional paper vol:11, Chinese university of Hong Kong, Hong Kong, 2002, p. 1-64.

10 avril

  • Jean-Luc Chappey (IHRF, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), « L’enfant sauvage et les mutations des savoirs autour de 1800 »

Lectures :

  • Jean-Luc Chappey, Sauvagerie et civilisation. Une histoire politique de Victor de l’Aveyron, Paris, Fayard, 2017, notamment chap. 5 et 6.
  • Jean-Luc Chappey, « Les enjeux d’une anthropologie dans l’ordre des savoirs autour de 1800. Retour sur la Société des Observateurs de l’Homme », dans Anja Bandau, Marcel Dorigny et Rebekka von Mallinkrodt (dir.), Les Mondes coloniaux à Paris au XVIIIe siècle. Circulation et enchevêtrement des savoirs, Paris, Karthala, 2010, p. 97-120.
  • Claude Blanckaert (dir.), La Vénus hottentote entre Barnum et Muséum, Paris, MNHN, 2013.

Détails

  • Salle 127 (1er étage), université Paris Diderot, bâtiment Olympe de Gouges – 8 place Paule Ricoeur
    Paris, France (75013)

Source : calenda.org


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *