Recherche – État d’avancement du programme (février 2021)

Base « Visiteurs de Versailles »

La recherche de nouvelles sources a pu se poursuivre à bon rythme le mois dernier, grâce à la consultation d’ouvrages consacrés principalement à deux thématiques :

  • Les voyageurs russes, avec l’article de Louis Léger, « Les voyageurs russes en France » (Russes et Slaves, études politiques et littéraires, 3e série, 1899, p. 27-73), l’article de Michel Niqueux, « La France et les Français vus par les voyageurs russes (XVIIIe-XIXsiècles) » (Revue Russe, n°6, 1994, p. 59-69, en ligne) et le collectif dirigé par Robert-Henri Bautier (dir.), « Aspects des relations intellectuelles entre la France, la Russie et l’U.R.S.S. » (Revue des études slaves, t. 57, fasc. 4, 1985).
  • Les femmes voyageuses après 1789, avec deux collectifs : Stephen Bending, Stephen Bygrave (éd.), Women’s Travel Writings in Revolutionary France (2007-2008, vol. 3 et 4) et Frank Estelmann, Sarga Moussa, Friedrich Wolfzettel (dir.), Voyageuses européennes au XIXe siècle. Identités, genres, codes (2012).
  • Enfin, plus général, l’ouvrage dirigé par Alain Montandon, Le même et l’autre : regards européens (1997).

Ce travail bibliographique a permis d’ajouter 19 nouvelles notices à la base ce mois-ci, renvoyant essentiellement à des guides de voyage du XIXe siècle, en anglais :

  • D’abord celui d’un dénommé Edward Planta, intitulé A New Picture of Paris, Or, The Stranger’s Guide to the French Metropolis, publié plusieurs fois entre 1814 et 1844. Trois éditions ont été intégrées à la base, en raison de leur accessibilité et des variations qu’elles présentent dans la notice consacrée à Versailles : l’édition de 1816, l’édition de 1820 et l’édition de 1827. De même, la notice consacrée à Louveciennes et Marly comporte quelques différences entre les éditions de 1816, 1827 et 1831.
  • Ensuite, un guide déjà recensé dans la base, rédigé par l’Anglaise Mariana Starke, Information and Directions for Travellers on the Continent, mais ici présenté dans une édition plus tardive (1828).

Les guides suivants concernent les périodes ultérieures, le Second Empire et même la Troisième République :

  • Le Stanford’s Paris Guide de 1858 (1ère éd. 1855), dont l’auteur est anonyme.
  • Le Bradshaw’s Illustrated Travellers’ Hand-Book to France et le Bradshaw’s Illustrated Guide Through Paris and its Environs (édition de 1855 et édition complétée de 1880), tous deux du même auteur, le cartographe anglais George Bradshaw. Ces guides très populaires, publiés pour la première fois en 1855, ont fait l’objet de nombreuses rééditions augmentées jusqu’à la toute fin du XIXe siècle. Leur particularité pour ce qui concerne Versailles est de relever les points d’intérêts aussi bien du château que de la ville.
  • Le Osgood’s Complete Pocket-guide to Europe (édition 1883), plus tard publié sous le nom de son nouvel éditeur, Cassell’s Complete Pocket Guide to Europe. Il comporte une notice sur Versailles et, deux pages plus loin, une évocation de Marly, « où se tenait le beau château construit par Louis XIV et détruit pendant la Révolution ».
  • Le Harper’s Hand-Book for Travellers in Europe and the East, écrit par l’éditeur William Pembroke Fetridge, qui voit en Versailles la « ville la plus intéressante des environs de Paris ». Sont recensées dans la base la première (1862) et la dernière édition de ce guide (1885).
  • Paris for the English, de William Blanchard Jerrold, journaliste correspondant à l’Exposition universelle de 1855. Y sont brièvement évoqués les principaux points d’intérêts de Versailles sous le Second Empire (grandes eaux, façade orientale du château, musée et Petit Trianon).

Les trois dernières notices récemment ajoutées au corpus sont des témoignages de visiteurs, venus sous le règne de Louis XV et sous la Troisième République :

  • Le chanoine polonais Leon Andrzej Morawski qui pour ses études réalise un Grand tour dans les années 1730. Il se rend à Versailles début mars 1732 et découvre le château, le Grand Trianon et Marly. Il est à cette occasion présenté au roi et à la reine. Ce témoignage a été envoyé et traduit par Joanna Orzeł (maître de conférences à l’université de Lodz).
  • Le prince Cantemir, ambassadeur de Russie, en mission en France de 1738 à 1744. Deux de ses dépêches ont été intégrées à la base : la première du 23 décembre 1738, où il relate sa première audience avec la famille royale ; la seconde du printemps 1742, où il détaille les usages de la cour de France vis-à-vis des diplomates.
  • Un anonyme italien faisant le récit d’une fête donnée à Versailles le 22 octobre 1878, à l’occasion de la remise des récompenses aux lauréats de l’Exposition Universelle.

Articles dans Les Carnets de Versailles

Le 17 février, est paru dans Les Carnets de Versailles en ligne un nouvel article autour des visiteurs de Versailles, intitulé : « Visiteurs : le nid d’amour de Mme Du Barry ». Cette publication est à nouveau consacrée à la dernière maîtresse de Louis XV, en particulier à la résidence qu’elle a occupée près de Marly, Louveciennes, de 1769 à 1793.

Publications Instagram

Une série de neuf publications avait été préparée autour du thème « Versailles rêvé par ses visiteurs étrangers » pour le compte Instagram du château de Versailles. Elles ont été publiées entre le 1er et le 7 février par Thomas Garnier et ont, comme celles de Bastien Coulon parues peu après, rencontré un certain succès.

Base bibliographique

Ce mois-ci, 38 notices en lien avec le programme de recherche ont été ajoutées à la Base bibliographique. La grande majorité concerne des articles issus du catalogue de l’exposition Visiteurs de Versailles. Voyageurs, princes, ambassadeurs, 1682-1789 (château de Versailles, 22 octobre 2017-25 février 2018), en accès réservé :

  • Kisluk-Grosheide (Daniëlle), Rondot (Bertrand), « Versailles et ses visiteurs », p. 14-35.
  • Maisonnier (Élisabeth), « Les guides de Versailles à l’usage du visiteur », p. 38-47.
  • Da Vinha (Mathieu), Kisluk-Grosheide (Daniëlle), Prévôt (Dominique), « Accéder à Versailles », p. 48-67.
  • Gorguet Ballesteros (Pascale), « Usages vestimentaires et jeux de regards à Versailles », p. 68-77.
  • McGrath (Karine), Maral (Alexandre), Ringot (Benjamin), Carlier (Yves), « Les rencontres entre le roi et ses sujets », p. 80-97.
  • Camus (Alice), « La diplomatie à l’épreuve du protocole », p. 98-107.
  • Jacobsen (Helen), Rondot (Bertrand), Kisluk-Grosheide (Daniëlle), « Les ambassadeurs européens à Versailles », p. 114-129.
  • Thépaut-Cabasset (Corinne), « Les présents du roi : le faste au service de la diplomatie », p. 130-137.
  • Martin (Meredith), « Ambassades extraordinaires et visiteurs des contrées lointaines », p. 138-149.
  • Rondot (Bertrand), Lacambre (Geneviève), Rochebrune (Marie-Laure de), Leduc (Antoine), « L’ambassade du Siam, 1686 », p. 150-163.
  • Rondot (Bertrand), « Les ambassades de Moscovie », p. 164-169.
  • Rondot (Bertrand), « La visite du prince de Cochinchine, 1787 », p. 196-199.
  • Bastien (Vincent), « L’ambassade indienne de Mysore, 1788 », p. 200-205.
  • Staiti (Paul), Kisluk-Grosheide (Daniëlle), « Les Américains à Versailles », p. 206-221.
  • Kisluk-Grosheide (Daniëlle), « Artistes et “espions” », p. 224-22.
  • Maisonnier (Élisabeth), « Un architecte et jardinier salzbourgeois, Franz Anton Danreiter, 1723-1724 », p. 230-231.
  • Masson (Raphaël), « La famille Mozart, 1763 », p. 232-233.
  • Boutier (Jean), Kisluk-Grosheide (Daniëlle), Firmin (Gwenola), Arsac (Lionel), Maisonnier (Élisabeth), « Le Grand Tour : les noblesses européennes à Versailles », p. 234-253.
  • Benoît (Jérémie), « Loger les invités au Trianon de Marbre », p. 264-265.
  • Buku Pongo (Marie-Laure), « Renforcer les liens familiaux : les voyages de Joseph II, 1777 et 1781 », p. 268-273.
  • Bastien (Vincent), « L’incognito au service de la diplomatie : le séjour du comte et de la comtesse du Nord, 1782 », p. 274-277.
  • Bastien (Vincent), Rondot (Bertrand), « Un allié francophile : Gustave III de Suède », p. 278-287.
  • Caude (Élisabeth), Rochebrune (Marie-Laure de), « Un homme des Lumières à Versailles : Henri de Prusse », p. 288-293.
  • Ziegler (Hendrik), « La vision de Versailles à la veille de la Révolution », p. 306-309.
  • Kisluk-Grosheide (Daniëlle), Rondot (Bertrand), « Les visiteurs non désirés », p. 314-317.

Ont en outre été intégrées ce mois-ci plusieurs contributions au catalogue de l’exposition Fastes de cour et cérémonies royales : le costume de Cour en Europe (1650-1800) (château de Versailles, 31 mars-28 juin 2009) :

  • Bloh (Jutta Charlotte von), « L’influence de Louis XIV sur les tenues officielles d’Auguste le Fort », p. 192-201.
  • Korchounova (Tamara), Tarassova (Nina), « La mode française et le costume de cour dans la Russie du XVIIIe siècle », p. 202-211.
  • Chrisman-Campbell (Kimberly), « Le grand habit et la mode en France au XVIIIe siècle », p. 222-225.
  • Spadaccini-Day (Barbara), « La poupée, premier mannequin de mode », p. 226-229.
  • Rangström (Lena), « L’habit de noces français du prince Gustave de Suède », p. 230-233.

Enfin, les dernières notices concernent l’exposition Versailles : vie artistique, littéraire et mondaine (1889-1939), organisée du 2 décembre 2003 au 29 février 2004 au musée Lambinet :

  • Krzywkowski (Isabelle), « Versailles, entre “haut lieu” et “non lieu” », p. 18-24.
  • Léonard-Roques (Véronique), « D’une nécropole l’autre », p. 25-32.
  • Monglon (Anne-Sophie), « Le passé vivant », p. 33-37.
  • Tétart-Vittu (Françoise), « “Versailles revival” – Mode et mondanités », p. 41-49.
  • Gendre (Catherine), « Les Américains à Versailles », p. 77-87.


Citer ce billet
Flavie Leroux (2021, 8 mars). Recherche – État d’avancement du programme (février 2021). CRCV. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbec

Flavie Leroux

Attachée de recherche au CRCV et coordinatrice du programme "Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)", sous la direction de Gérard Sabatier et Mathieu da Vinha.

More Posts

Flavie Leroux

Attachée de recherche au CRCV et coordinatrice du programme "Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)", sous la direction de Gérard Sabatier et Mathieu da Vinha.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search