Bulletin du CRCV : « Une visite nocturne dans la galerie de pierre : Auguste Vinchon ou les deux histoires du musée Louis-Philippe », par Bastien Coulon

Cet article propose une étude du tableau d’Auguste Vinchon Louis-Philippe et la famille royale visitent les Galeries historiques de Versailles, peint en 1848. La composition présente dans une scène nocturne le cortège central arrêté pour admirer la statue en pied de Jeanne d’Arc sculptée par Marie d’Orléans. Ce tableau, qui a jusqu’ici fait office de simple illustration des Galeries historiques, comporte un ensemble de singularités que nous souhaiterions mettre au jour afin d’évoquer plus largement le rôle des Galeries dans l’imagerie de la Monarchie de Juillet. En s’appuyant sur les dessins préparatoires que Vinchon a réalisés pour son œuvre, nous pouvons reconstruire son processus créatif et mieux comprendre la manière dont l’artiste a pensé l’effet d’ensemble de sa composition. Cet effet, qui s’articule autour de la figure de Jeanne d’Arc, fait émerger une ambivalence dans l’incarnation de l’héroïne en laissant apparaître de manière centrale le souvenir de Marie d’Orléans. S’il ne représente pas une rupture nette avec l’iconographie des Galeries historiques et de leur créateur, le tableau vient toutefois se situer à la marge de ce corpus par la nature même de la scène qu’il vient illustrer.

Lire la suite de l’article sur le Bulletin du CRCV : cliquez ici

Flavie Leroux

Attachée de recherche au CRCV et coordinatrice du programme "Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)", sous la direction de Gérard Sabatier et Mathieu da Vinha.

More Posts


Flavie Leroux

Attachée de recherche au CRCV et coordinatrice du programme "Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)", sous la direction de Gérard Sabatier et Mathieu da Vinha.

Vous aimerez aussi...