Journée d’études – Actes : « La Princesse des Ursins : apprentissage et exercice du pouvoir dans l’Europe de Saint-Simon » (actes de la journée d’études, château de Versailles, 13 mars 2021)

Guillaume Hanotin, maître de conférence en histoire moderne à l’Université Bordeaux Montaigne, et Anne-Madeleine Goulet, directrice de recherche au CNRS (UMR 7323), ont le plaisir d’annoncer la parution du numéro 49 des Cahiers Saint-Simon. Il contient un dossier d’une centaine de pages intitulé « La Princesse des Ursins : apprentissage et exercice du pouvoir dans l’Europe de Saint-Simon».

Il s’agit des actes de la journée d’étude organisée le 13 mars 2021 au Centre de recherche du château de Versailles. Le dossier réunit une introduction générale, six contributions signées par deux historiens (Guillaume Hanotin et José Antonio López Anguita), un spécialiste de littérature (Damien Crelier), une spécialiste de stylistique (Claire Fourquet-Gracieux), une historienne d’art (Marianne Cojannot-Leblanc) et une historienne des spectacles (Anne-Madeleine Goulet), ainsi qu’une postface d’une historienne ayant beaucoup travaillé, entre autres, sur l’imaginaire politique sous les Habsbourg d’Espagne et sur l’éducation des princes, Sylvène Édouard.

Sommaire

Anne-Madeleine Goulet et Guillaume Hanotin – Introduction

Anne-Madeleine Goulet – Le rôle de la princesse des Ursins dans la préparation des langes bénits destinés au duc de Bourgogne (1682-1683).
José Antonio López Anguita – « On ne peut souffrir ici que les femmes se mêlent d’affaires » : la princesse des Ursins à la cour d’Espagne pendant la guerre de succession (1701-1714).
Guillaume Hanotin – De la réputation à l’histoire : la princesse des Ursins, une figure insaisissable de la « société des princes ».
Claire Fourquet-Gracieux – Le pouvoir épistolaire de la « sirène » des Ursins : rhétorique et politique (1705-1709).
Damien Crelier – « Elle ne pouvait vivre sans se mêler ». Saint-Simon et la princesse des Ursins : anatomie de l’âme d’une disgraciée.
Marianne Cojannot-Le Blanc – À la suite de Saint-Simon ? Sur l’association supposée de la princesse des Ursins à la reconstruction du château de Chanteloup vers 1710.
Sylvène Édouard – La princesse des Ursins : la faveur politique au féminin.

 

Accès

La revue est consultable en bibliothèque ou en vente ici : https://www.saint-simon.net/cahiers/



Citer ce billet
Benjamin Ringot (2022, 16 février). Journée d’études – Actes : « La Princesse des Ursins : apprentissage et exercice du pouvoir dans l’Europe de Saint-Simon » (actes de la journée d’études, château de Versailles, 13 mars 2021). CRCV. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nbfq

Benjamin Ringot

Adjoint au directeur scientifique, Responsable enseignement et formation Centre de recherche du château de Versailles

More Posts

Benjamin Ringot

Adjoint au directeur scientifique, Responsable enseignement et formation Centre de recherche du château de Versailles

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search