Parution : L’éducation de Louis XV (ENS éditions)

Du choix des hommes chargés d’entourer le roi à celui des matières enseignées, l’étude de l’expérience éducative de Louis XV révèle les ressorts et les enjeux politiques d’une éducation princière sous l’Ancien Régime. Dauphin à l’âge de deux ans, roi à cinq ans, en 1715, son instruction se décide dans l’urgence et oscille au gré des cabales curiales. La carte mouvante de ces influences, ses effets sur la composition et l’évolution de l’équipe éducative constituent une première clé de lecture (P. Mormiche). Parmi ces hommes, une étude de détail est consacrée à un personnage central, Fleury, précepteur en titre devenu par la suite le plus important ministre de Louis XV (P. Campbell). À côté des questions – déterminantes – de personnel, les matériaux élaborés pour l’instruction de ce prince constituent un autre indice précieux du type de souverain qu’on a cherché à modeler. Ces matériaux s’inscrivent souvent dans une tradition séculaire, mais connaissent des usages ou des développements nouveaux, qu’il s’agisse du type très particulier d’histoire écrit par Fleury à l’intention de Louis XV (C. Grell), de l’initiation aux relations internationales voulue par le cardinal Dubois (D. Venturino), ou encore de la présentation qui est faite au roi des mécanismes financiers de la monarchie (J. Félix). Mais, si éduquer le jeune Louis XV était encore une affaire de Cour au début du XVIIIe siècle, l’étude des ouvrages de Moreau et Proyart montre que la question de l’éducation princière, loin de perdre en acuité, devient dans la seconde moitié du siècle une affaire publique, voire nationale (B. Hours).

L’éducation de Louis XV, numéro thématique sous la direction de Diego Venturino, Histoire de l’éducation, n°132/2011, ENS éditions, 16,5 x 23 cm, 188 p., 18 €.

Commander l’ouvrage


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.