Ouvrage : Guerres de plumes. Publicité et cultures politiques dans l’Espagne du XVIIe siècle

Héloïse Hermant, Guerres de plumes. Publicité et cultures politiques dans l’Espagne du XVIIe siècle

Durant la minorité de Charles II, des polémiques opposent Juan José de Austria, fils naturel de Philippe IV, aux favoris successifs de la reine-mère qui exerce la régence. Au terme de guerres de plumes, ce prince obtient l’exil des favoris et devient Premier ministre. Sa trajectoire originale met en évidence des pratiques politiques qui, en misant sur la force de l’écrit, permettent de résister aux autorités — sans désobéir ouvertement — et de gravir les marches du pouvoir.µ
Ainsi ces guerres de plumes ont-elles bouleversé les cultures politiques, modifié les pratiques de gouvernement et contribué, peut-être, à l’avènement d’une opinion publique.

Éditeur : Casa de Velázquez
Date de parution : juin 2012
Prix : 59 €

Commander le livre.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.