Parution : A la table des élites. Les repas privés en France de la Régence à la Révolution, Sandrine Krikorian

images2Ce livre, se présentant comme la suite logique du premier ouvrage de l’auteur intitulé Les Rois à table, nous fait pénétrer dans l’envers du décor fastueux et cérémoniel de la Cour de France durant l’Ancien Régime. Toujours de façon pluridisciplinaire en mêlant histoire de l’art, histoire, littérature, théâtre, etc., mais en utilisant l’iconographie comme premier support d’analyse, le présent ouvrage invite le lecteur à découvrir la face cachée du miroir de cette Cour de France lorsque le souverain et ses commensaux mangent en privé. Effets de miroir et mises en abyme rythment l’iconographie gastronomique et font ressortir des questionnements : que résulte-t-il de l’étude de cette iconographie en ce qui concerne les pratiques alimentaires, les goûts et les mentalités ? Et dans quelle mesure peut-elle être considérée comme un reflet de ce qui est vécu réellement au quotidien ? Voici les questions centrales déclinées en des problématiques complémentaires, comme celle dévoilant, pour la première fois, une étude globale et autonome des Menus de Choisy montrant ainsi la place qu’ils occupent dans les arts de la table et ce qu’ils nous apprennent sur la Cour de France durant le règne de Louis XV.

Sandrine Krikorian, A la table des élites. Les repas privés en France, de la Régence à la Révolution, Presses Universitaires de Provence, coll. Le temps de l’histoire, septembre 2013, 180 p., cahier couleur de 26 p.

Table des matières


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.