Publication : Architecture de papier. La France et l’Europe, XVIe-XVIIe siècles, Frédérique Lemerle-Pauwels et Yves Pauwels

dIS-9782503550206-1La Renaissance et le Grand Siècle ont été l’âge d’or des traités d’architecture. D’Alberti, au milieu du Quattrocento à Claude Perrault à la fin du XVIIe siècle ont été écrits les ouvrages fondamentaux qui fixaient le nouveau langage de l’architecture « classique » en même temps que l’imprimerie leur conférait une diffusion et une efficacité encore jamais atteinte. L’histoire de l’architecture ne peut se dispenser aujourd’hui d’une étude sur la littérature architecturale, en s’intéressant non seulement à ses auteurs, à ses contenus et à son impact sur la pratique, mais aussi aux imprimeurs, aux libraires et aux graveurs, acteurs indispensables de cette histoire que les rééditions, les traductions et les adaptations rendent internationale. L’ouvrage s’intéresse à ces interactions fondamentales pour le développement culturel de l’Europe, en s’appuyant sur une bibliographie inédite des livres d’architecture, manuscrits et imprimés, écrits et publiés en France et en français, avec leurs sources et leurs suites internationales.

 

Frédérique Lemerle-Pauwels, Yves Pauwels, Architectures de papier. La France et l’Europe, XVIe-XVIIe siècles, Anvers, Brepols, 2013.

Commander l’ouvrage



Citer ce billet
CRCV (2013, 28 octobre). Publication : Architecture de papier. La France et l’Europe, XVIe-XVIIe siècles, Frédérique Lemerle-Pauwels et Yves Pauwels. CRCV. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/napa

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search