Journées d’études : Auctorialité, voix et publics du Mercure galant. Lire et interpréter l’écriture de presse à l’époque moderne (Paris, 3-4 juin 2014)

mercure galantLe projet « Nouveaux outils, nouveaux enjeux pour l’histoire de la culture et de la langue dans la presse française d’Ancien Régime : le cas du Mercure galant » porté par Déborah Blocker (université de Californie, Berkeley) et Anne Piéjus (CNRS, IReMus) a reçu un financement du Fonds France-Berkeley pour l’organisation de deux rencontres internationales.
Ces deux journées d’études sont consacrées à une réflexion conjointe sur les auteurs et les publics du Mercure galant, pour mieux comprendre comment cette publication était produite et à quelles types de lectures elle invitait. Un deuxième rencontre aura lieu à l’Université de Berkeley au printemps 2015 et sera consacrée à une réflexion méthodologique sur la digitalisation du périodique et les nouveaux types de recherche que celle-ci permet (« Le Mercure galant et les Digital Humanities. Quels outils, pour quelle recherche ? »).
La présente rencontre est organisée avec le soutien du Fonds France Berkeley, de la BnF et de l’IReMus.

Programme :

Mardi 3 juin 2014 (Bibliothèque nationale de France, Salle des commissions, cour
Vivienne) :
9h00 : Accueil et introduction par Anne Piéjus (CNRS, IReMus)
Première séance (9h15-10h45) : Genres, voix et styles dans Le Mercure galant, I.
Président de séance : Alain Viala (Université d’Oxford et GRIHL)
9h15-10h : Dinah Ribard (GRIHL, EHESS) et Marion Brétéché (Université Paris IV et GRIHL) :
« Qu’est-ce qu’un Mercure au temps du Mercure galant ? »
10h-10h45: Claude Bourqui (Université de Fribourg) et Christophe Schuwey (Université de Fribourg): « Des Nouvelles Nouvelles au Mercure galant : les nouvellistes comme stratégie d’énonciation »
10h45-11h : Pause
Deuxième séance (11h-12h30) : Genres, voix et styles dans Le Mercure galant, II.
Présidente de séance : Déborah Blocker (Université de Californie, Berkeley et GRIHL)
11h-11h45 : Jonathan Haddad (Université de Californie, Berkeley) : «Les termes et le style de l’Histoire : déontologie et esthétique des Nouvelles étrangères dans le Mercure de France»
11h45-12h30 : Alexandre de Craim (LabEx OBVIL, Université libre de Bruxelles) : « La guerre et ses dentelles. Voix et création littéraire au temps de la campagne de Hollande dans le Mercure galant (1672-1678) »
12h30-14h15 : déjeuner
Troisième séance (14h15-15h45): Lectorat, anonymat et herméneutique dans le Mercure galant , I
Présidente de séance : Mathilde Bombart (Université Lyon 3, GADGES et GRIHL)
14h15-15h00 : Geoffrey Turnovsky (Université de Washington à Seattle) : «Les lecteurs du Mercure galant: quelques portraits»
15h00-15h45 : Sara Harvey (Université Paris IV) : « Lecteurs, auteurs et herméneutes dans les Extraordinaires du Mercure galant (1678-1684) : la voix des abonnés »
15h45-16h00 : Pause
Quatrième séance (16h00-17h30): Lectorat, anonymat et herméneutique dans le Mercure galant, II.
Présidente de séance : Delphine Denis (Université Paris IV)
16h00-16h45 Elsa Véret (Université Paris IV) : « Poètes, joueurs et beaux esprits : statut et profils des auteurs d’énigme du Mercure galant »
16h45-17h30 Anne Piéjus (CNRS, IReMus) : « Poètes et musiciens. Stratégies d’anonymat et de dévoilement dans les poésies en musique du Mercure galant »

Mercredi 4 juin : 10h-13 h (IReMus, salle de réunion, 2 rue Louvois, 1er étage)
Réflexions conclusives sur la journée d’études (par Déborah Blocker) et discussion générale.
Démonstration des éditions numériques et bases de données, par Nathalie Berton-Blivet (CNRS, IReMus), Anne Piéjus (CNRS, IReMus) et Alexandre de Craim (OBVIL, Université Libre de Bruxelles).
Perspectives, par Déborah Blocker et Anne Piéjus.
13h00 : déjeuner
Contacts: dblocker@berkeley.edu et piejus@free.fr.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.