Publication : Max Tillmann, « Ein Frankreichbündnis der Kunst Kurfürst Max Emanuel von Bayern als Auftraggeber und Sammler » (Deutscher Kunstverlag, 2009)

frankreichbndnis3_02Max Tillmann

Deutscher Kunstverlag, Berlin & München
2009
Passagen/Passages, vol. n°25
ISBN: 978-3-422-06869-8
51,- EUR

“Je seray bien ayse de voir les derniers gouts de France”, écrivait l’Électeur de Bavière Max Emanuel à propos des vingt années passées à gouverner à l’ouest. Max Tillmann se penche sur les achats d’œuvres d’art de l’Électeur alors qu’il était gouverneur des Pays-Bas espagnols (1692-1701 et 1704-1708), ainsi que lors de son exil en France (1708-1715). Son étude embrasse les relations entretenues par Max Emanuel avec la cour de Versailles et avec la métropole commerciale qu’était Paris, ainsi que les acquisitions de l’Électeur dans la ville lumière : meubles de Boulle, meubles laqués, porcelaines d’Extrême-Orient, toiles de grands maîtres, horloges et objets précieux.

Max Emanuel désirait que sa cour fût toute sous le signe de la mode française, comme en témoignent tant l’origine parisienne de ses acquisitions et le choix pour celles-ci des matériaux précieux les plus prisés dans la capitale française, que l’usage tantôt privé tantôt d’apparat qu’il en faisait. D’importantes sources sont examinées pour la première fois dans toute leur ampleur et leur diversité et sont mises en perspective avec la vie de l’Électeur dans ses résidences de Bruxelles, Compiègne et Saint-Cloud.

Benjamin Ringot

Adjoint au directeur scientifique, Responsable enseignement et formation Centre de recherche du château de Versailles

More Posts


Benjamin Ringot

Adjoint au directeur scientifique, Responsable enseignement et formation Centre de recherche du château de Versailles

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search