Exposition : « Le dauphin, l’artiste et le philosophe » (Château de Fontainebleau, 17 oct. 2015 – 25 janv. 2016)

cf_programme_culturel_15-16-5Lorsqu’en 1765, le dauphin meurt au château de Fontainebleau, le fils de Louis XV laisse à la France trois fils qui deviendront les trois derniers rois de France, les futurs
Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Lui-même s’éteint sans avoir régné, ayant passé sa vie, ainsi que l’ont formulé ses biographes, “assis sur les marches du trône”. Sa mort,
cependant, a fait l’objet d’enjeux qui l’ont à la fois fait passer et soustrait à la postérité. En effet, la minutieuse reconstruction biographique – livresque et artistique –
entreprise par son entourage dès sa disparition, aussi bien que les réactions qu’elle a suscitées, ont façonné une image singulière de ce prince. Reflet des débats de son
temps (notamment de l’opposition entre le parti dévot et les encyclopédistes), mais aussi du rapport d’une époque à la mort, l’image du dauphin se révèle plus complexe
qu’il n’y paraît. Autour du tableau de Lagrenée et de sa réception, l’exposition se propose d’évoquer le Dauphin et son entourage, ainsi que la figure de Diderot, tour
à tour critique acerbe de la représentation de Lagrenée et concepteur du mausolée d’un dauphin auquel tout semblait pourtant l’opposer.

Lieu

Exposition présentée dans la salle de la Belle Cheminée

Quand

17 octobre 2015 – 25 janvier 2016

Commissariat

Marine Kisiel, conservatrice au château de Fontainebleau

Catalogue

aux éditions Faton disponible à la librairie du château

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.