Journée d’étude : « Rapports domestiques au travail XVIe-XVIIIe siècles » (UPEM, 6 nov. 2015)

Il s’agira d’examiner différents univers de travail définis a priori comme non domestiques – manufactures, ateliers artisanaux, boutiques, police, armée, marine, bureaux… – en interrogeant l’existence ou la persistance de rapports domestiques en leur sein.

Programme

9h : Accueil

9h30 : Corine Maitte (upem-acp), Nicolas Schapira (upem-acp), Introduction

10h : Raffaella Sarti (Urbino), Le « nom de domestique » est « un mot vague ». Débats sur la domesticité pendant la Révolution française

11h Pause

11h30 : Anna Bellavitis (Rouen-GRHIS), Les ambiguïtés du travail des femmes entre service domestique et apprentissage

12h : Nicolas Lyon-Caen (CNRS-IHMC), L’asservissement du salaire ? Commis et filles de boutique dans le monde marchand parisien, 17e-18e siècle

13h Repas

14h : Vincent Denis (Paris I-IHMC) : Les rapports domestiques au sein de la police au 18e siècle : un état des lieux

14h30 : Nicolas Schapira (UPEM-ACP) : Commis et secrétaires : l’empreinte domestique des administrations d’Ancien Régime

15h30 : Pause

16h : Romain Grancher (Rouen-GRHIS) : “Associés, mais subordonnés : le statut des maîtres et des matelots dans les sociétés d’armement pour la pêche (Dieppe, XVIIIe siècle).”

16h30 : Maria Fusaro (Exeter) : ‘Wage Labour and Micro-Entrepreneurship: the Domestic Economy of Shipping during the First Globalization (17th-18th Centuries)’

17h : Discussion générale animée par Anne Conchon (Paris I)

 

Voir le .pdf de l’évènement avec l’argumentaire et programme.

 

Lieu

UPEM, Bâtiment Bois de l’Etang, salle C004, rue Galilée, Champs-sur-Marne

 

Organisation

Journée d’études organisée par Corine MAITTE et Nicolas SCHAPIRA

Vous aimerez aussi...