Mise en ligne : « Galeries historiques du palais de Versailles (1833-1847) : rapports et plans en ligne » (Archives nationales, SIV)

Pour ceux qui s’intéressent au château de Versailles, à la gestion d’un palais royal au XIXe s. ou encore à l’architecte Nepveu, cette nouvelle  ressource à connaître :

FRAN_0175_0005_L-mediumGaleries historiques du palais de Versailles (1833-1847) : rapports et plans en ligne

Le roi Louis-Philippe s’appuya sur la Liste civile pour mener son projet de réhabilitation du château de Versailles, où il décida de créer un musée national dédié « à toutes les gloires » de la France. Pour un budget conséquent, surveillant l’exécution des travaux jusqu’au moindre détail, il y rassembla plus de 6000 peintures et 3000 sculptures illustrant l’histoire de France depuis ses origines, issues d’anciennes collections royales, princières, privées et institutionnelles et de milliers de copies et d’œuvres commandées aux artistes du temps.

Quatre volumes in-folio, dits registres Montalivet [O/4/2857 à 2860], entrés aux Archives nationales en 2009, compilent 411 lettres originales « contenant les détails de chaque visite du roi Louis-Philippe et le résumé des ordres donnés par le roi pour la création des Galeries historiques », adressées du 26 juillet 1833 au 23 janvier 1847 par Frédéric Nepveu (1777-1862), architecte du Roi à Versailles, au directeur des Bâtiments de la Couronne, Godard-Dubuc, et enregistrées par les services de l’Intendance générale de la Liste civile.

Les deux autres versions conservées aux châteaux de Chantilly et de Versailles sont dépourvues de marques d’enregistrement. Numérisés en 2012, les quatre volumes des Archives nationales, dont leurs 50 feuillets de dessins et plans en couleur, viennent d’être inventoriés, toutes les marques et apostilles relevées et ces plans associés décrits en détail, avec relevé des inscriptions marques. L’inventaire, donnant accès à près de 1400 vues numériques, est désormais en ligne.

 

Accéder à la ressource sur via le Service d’Inventaire en Virtuel des Archives nationales (SIV).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.