Colloque : « Versailles et l’Indépendance américaine » (Château de Versailles, 5 juillet 2016)

arton811-586c8L’exposition Versailles et l’Indépendance américaine (château de Versailles, 5 juillet – 2 octobre 2016) met en lumière l’importance des relations franco-américaines à la fin de l’Ancien régime. Sous le règne de Louis XVI, le château de Versailles, centre du pouvoir et du gouvernement de la France, a été un lieu majeur de l’établissement de l’indépendance américaine et de sa reconnaissance par les puissances européennes. C’est là que la première diplomatie américaine s’est exercée.

Le récit et l’interprétation des événements s’appuient sur les témoignages contemporains pour mettre en lumière les points de vue américain, anglais et français traités par des historiens des trois pays afin de comprendre les évolutions des mentalités et de confronter les représentations de la guerre d’Indépendance dans l’art.

Faisant suite à ce parti pris, le colloque traitera des relations internationales durant la guerre d’Indépendance. Car il n’était pas certain que des monarchies soutinssent une nouvelle république, pas plus qu’il n’était facile à des officiers français de se mettre sous l’autorité de leur ennemi d’hier. L’esprit des Lumières a permis des rapprochements de part et d’autre de l’Atlantique. Mais la curiosité, la rêverie, l’enthousiasme ont à un moment ou à un autre dû se confronter à la réalité et à l’immensité d’un territoire encore peu connu des Européens, au pragmatisme des habitants des anciennes colonies, à l’efficacité des ingénieurs, à la hiérarchie militaire. En abordant simultanément les points de vue européens et américains, les interventions vont privilégier les dialogues des cultures et des représentations à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècles.

Inscriptions en ligne obligatoire.

Programme en .pdf.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *