Atelier pédagogique « Livres et bibliophiles aux XVIIe et XVIIIe siècles : l’apport de la bibliographie matérielle » (Paris, Bibliothèque de l’Arsenal, 16 février 2018)

Le 16 février 2018, de 14h30 à 17h,  aura lieu à la Bibliothèque de l’Arsenal (Paris) un atelier méthodologique organisé par l’Early Modern Book project (https://embookproject.org/).

La présentation générale de la bibliothèque et de ses collections sera suivie d’un atelier en deux parties ayant pour but d’exposer en quoi les méthodes de la bibliographie matérielle sont utiles à la recherche en histoire du livre, à partir d’exemples concrets issus du riche fonds ancien de la bibliothèque.

La présentation générale de la bibliothèque et de ses collections sera suivie d’un atelier en deux parties ayant pour but d’exposer en quoi les méthodes de la bibliographie matérielle sont utiles à la recherche en histoire du livre, à partir d’exemples concrets issus du riche fonds ancien de la bibliothèque. L’objectif de l’atelier est aussi d’initier les participants à ces méthodes, à partir d’exercices pratiques fondés sur la manipulation d’imprimés anciens.

Programme

16 février 2018, de 14h30 à 17h

Cet atelier est organisé et sera animé par :

  • Louis-Gabriel Bonicoli (State University of New York at Albany)
  • Nadine Férey-Pfalzgraf (conservateur du fonds de livres anciens de la Bibliothèque de l’Arsenal
  • Martine Lefèvre (conservateur honoraire du fonds de livres anciens de la Bibliothèque de l’Arsenal)
  • Frédéric Michel (professeur au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt).

1) Les témoins permettant de reconstituer une bibliothèque moderne

  • La Bibliothèque de l’Arsenal fut initialement constituée autour de la collection du marquis de Paulmy, un bibliophile du XVIIIe siècle. Il s’agira, à partir de ce cas bien connu, de présenter les différentes sources (internes ou externes aux livres) pouvant être mobilisées pour reconstituer une collection moderne.

2) La deuxième partie associera des études de cas et des exercices pratiques :

  • Acquisition des bases de la bibliographie matérielle, à partir d’exemplaires du XVIIe siècle : examen des formats, mise en cahiers et relevé des signatures.
  • Examen d’exemplaires des Recueil des plus beaux vers mis en chant (1661) et de l’édition originale de l’École des femmes de Molière pour montrer ce que les méthodes de la bibliographie matérielle peuvent apporter à l’étude des livres du XVIIe siècle.

Cet atelier est ouvert à tous (étudiants à partir du master et chercheurs, personnel des bibliothèques), dans la limite de cinq participants, de manière à permettre à ces derniers de pouvoir observer et manipuler les ouvrages. La priorité sera cependant donnée aux membres de l’Early Modern Book Project. Pour s’inscrire, merci de remplir ce formulaire : https://embookproject.org/attend_event.php#form.

En cas de demandes nombreuses, cet atelier pourra être réitéré.

La date limite d’inscription est le 2 février.

Source : calenda.org


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *