Bulletin du CRCV : « Les massiers dans la Maison du roi de la monarchie espagnole », par Félix Labrador Arroyo

Jean Clouet (attribué à), Portrait de François Ier, roi de France, v. 1540, miniature sur parchemin, 270 × 220 mm. Paris, musée du Louvre, MI 1092, recto.

Au cours des dernières décennies, grâce à une nouvelle méthodologie, les études sur la cour et les différents départements et secteurs qui la configuraient se sont multipliées. Dans ce contexte, l’analyse de l’une des composantes fondamentales de la cour, la Maison royale, acquiert une importance particulière, car elle est le lieu de l’articulation politique dans les monarchies dynastiques européennes en général et la monarchie hispanique en particulier : elle devient l’élément intégrateur des élites des royaumes qui la composent. En ce sens, dans le cadre des études et des approches méthodologiques du professeur Martínez Millán et de son équipe, dans lequel s’insère ce travail, a été menée à bien l’étude minutieuse d’un métier qui joue un rôle important dans les cérémonies publiques du roi, celui des massiers, office d’honneur qui existe encore et participe activement aux cérémonies publiques. J’entends ainsi analyser ici son évolution, son rôle et sa participation aux cérémonies du pouvoir à travers les différentes dispositions organisationnelles et normalisatrices élaborées essentiellement à l’époque de Philippe III, grâce à la documentation conservée à l’Instituto Valencia de Don Juan, à Madrid, à l’Archivo General de Palacio de Madrid, à la Biblioteca Nacional de España et, dans une moindre mesure, à la Sección de Casas y Sitios Reales del Archivo General de Simancas. Nous étudierons les changements qui ont affecté ce métier, dépendant de l’intendant des Écuries, aussi bien dans ses fonctions que dans ses obligations et rétributions ou dans sa participation aux cérémonies publiques consignées dans les Étiquettes générales du palais. On examinera également le cursus honorum des personnes qui l’exerçaient.

Lire la suite de l’article sur le Bulletin du CRCV : https://journals.openedition.org/crcv/14846


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *