Veille – Publication : Béatrice Sarrazin (dir.) « Jean Cotelle (1646-1708) des jardins et des dieux » (EPV-éditions Liénart, 21 juin 2018)

Après le Versailles de Charles Le Brun dont la galerie des Glaces constitue l’apogée, la décoration du palais de Trianon, résidence de plaisance retirée de la cour, ouvre la voie à une nouvelle génération de peintres pour laquelle priment la recherche de l’agrément et la représentation de la nature. Au centre de cette génération figure Jean Cotelle, artiste reconnu en son temps, dont les vingt et une vues des bosquets de Versailles qu’il peignit pour la galerie de Trianon demeurent la réalisation majeure.

L’exposition et le catalogue qui l’accompagne sont l’occasion de ressusciter une personnalité oubliée, plus riche et variée qu’elle n’y paraissait. Décorateur de talent et excellent miniaturiste, Cotelle a pratiqué presque tous les genres de la peinture. Sa longue carrière le conduisit à honorer les commandes prestigieuses de Louis XIV, de Monsieur, frère du roi, au château de Saint-Cloud, ou de la ville de Marseille.

 

Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition Jean Cotelle. Les bosquets et la fable au temps de Louis XIV, présentée au Grand Trianon de Versailles, du 12 juin au 16 septembre 2018

Sous la direction de Béatrice Sarrazin,
avec les éditions Liénart, 2018
200 illustrations
24 x 28 cm, 240 p., 39 €
ISBN 978 2 35906 236 6

Source : site de l’éditeur.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.