Publication : Luc Fraisse (dir.) « Proust et Versailles » (éditions Hermann, 12 septembre 2018)

Les liens de Marcel Proust avec Versailles sont multiples : beaucoup de ses amis, dans le monde des arts et des lettres, y résidaient ; il s’y est souvent rendu ; il connaissait Pierre de Nolhac, conservateur en chef du domaine ; il lisait beaucoup d’œuvres littéraires ou d’ouvrages historiques sur Versailles. L’enquête menée ici, en association avec le domaine de Versailles, réunit conservateurs et universitaires, afin de faire revivre cet univers d’amitiés et de culture. Toute une société de la Belle Époque doit ainsi être restituée afin de reconstituer ces liens, à travers documents rares et pièces d’archives, et de comprendre quel rôle joue la symbolique de Versailles, parfois visible, parfois sous-jacente, dans l’élaboration de la Recherche du temps perdu.

Professeur de littérature française à l’université de Strasbourg, Luc Fraisse est membre sénior de l’Institut universitaire de France. Il réalise actuellement une édition de l’œuvre aux Classiques Garnier, où il dirige la « Bibliothèque proustienne » et la Revue d’études proustiennes.

Contributeurs

Lionel ARSAC, Philippe BLAY, Stéphane CHAUDIER, Luc FRAISSE, Marc HERSANT, Franck JAVOUREZ, Jean-Yves TADIÉ, Tahnh-Van TON THAT, Pyra WISE

Ouvrage en lien avec la journée d’études qui s’est tenue à Versailles le 20 octobre 2017.

Proust et Versailles, sous la direction de Luc Fraisse, Paris : Éditions Hermann, août 2018, 272 p., 14 x 21 cm, 38€ (ISBN : 978-2-7056-9751-8).

COMMANDER L’OUVRAGE

Éditions Hermann


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.