Veille – Publication : Joël Cornette & Anne-Marie Helvétius (dir.) « La mort des rois. De Sigismond (523) à Louis XIV (1715) » (PUV, janvier 2017)

L’histoire du pouvoir royal et de ses représentations.

Du début du Moyen Âge jusqu’au « Siècle de Louis XIV », l’État ne cesse de s’identifier à la personne physique du prince. La mort d’un souverain est donc synonyme, le plus souvent, de traumatisme, car elle met en question la survie même du pouvoir qu’il incarne.
Cet « espace-temps » particulier : « l’entre-deux » règnes ; ses implications, ses conséquences sur la pérennité du pouvoir sont précisémment étudiées.  Avec une dernière partie consacrée à Louis XIV très documentée (4 chapitres lui sont consacrés), l’ouvrage présente toutes les phases de la mort royale : de l’agonie aux funérailles, des funérailles à la sépulture, de l’annonce de la mort à la mémoire de la mort.

Collection : Temps & Espaces

Nombre de pages : 272

Langues : Française

Paru le : 10/01/2017

EAN : 9782842925772

Source : site de l’éditeur.


Vous aimerez aussi...