Veille – Publications : N. Peyrebonne (dir.) « Les métiers de bouche à l’époque moderne » (PUR-Presses universitaires François-Rabelais, 2018)

L’alimentation suscite, à partir du XVIe siècle, tant en France qu’en Espagne ou en Italie, un intérêt renouvelé. Qui mange survit, certes, mais qui mange donne à voir, qui il est. La cuisine, consommée, préparée ou offerte, est un marqueur social et culturel. Cette cuisine renvoie aussi à toute une série de métiers, dont la vocation est de permettre aux aliments de parvenir jusqu’à ceux et celles qui vont s’en restaurer. Les métiers de l’alimentation se complètent, se chevauchent, se mêlent, tous tendus vers un seul but : le repas.

Sommaire

  • Le cuisinier
  • Mise en scène littéraire et variations picturales
  • Pratiquer, manipuler et penser l’aliment

Accéder à la table des matières

Détails

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 170 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-7584-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

Source : site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.