Veille – Publication : C. Lécosse « Jean-Baptiste Isabey: Petits portraits et grands desseins » (CTHS, 8 novembre 2018)

Jean-Baptiste Isabey, tout comme François Gérard ou Anne-Louis Girodet, s’est fait un nom sous la Révolution et l’Empire. Comme eux, il a suivi une formation de peintre d’histoire dans l’atelier de Jacques-Louis David et fréquenté l’école de l’Académie royale de peinture. Mais Isabey s’est différencié de ses confrères en faisant de la miniature et du dessin fini ses spécialités. À travers l’étude de la carrière et de l’œuvre de Jean-Baptiste Isabey (1767-1855), l’auteur nous permet de comprendre les enjeux artistiques et historiques de la production des portraits de petit format (miniatures, dessins finis, aquarelles, toiles minuscules…) au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, mais également des conditions économiques, politiques et sociales de leur réalisation.

Accès à la table des matières

Détails

Éditeur CTHS
Parution: 2018
ISBN 978-2-7355-0855-6
EAN 9782735508556
Collection : L’Art et l’Essai
N° dans la collection : 19
Co-édition: Institut national d’histoire de l’art



Citer ce billet
Benjamin Ringot (2018, 9 novembre). Veille – Publication : C. Lécosse « Jean-Baptiste Isabey: Petits portraits et grands desseins » (CTHS, 8 novembre 2018). CRCV. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nb9e

Benjamin Ringot

Adjoint au directeur scientifique, Responsable enseignement et formation Centre de recherche du château de Versailles

More Posts

Benjamin Ringot

Adjoint au directeur scientifique, Responsable enseignement et formation Centre de recherche du château de Versailles

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search