Leonhard Horowski, « Au cœur du palais. Pouvoir et carrières à la cour de France, 1661-1789 » (coéd. PUR/CRCV, août 2019)

Leonhard Horowski, Au cœur du palais. Pouvoir et carrières à la cour de France, 1661-1789, traduit de l’allemand par Serge Niémetz, coédition Centre de recherche du château de Versailles / Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », série « Aulica – L’univers de la cour », août 2019, 16,5 × 24 cm, 468 p., index, 39€ (ISBN : 978-2-7535-7617-9).

Traduction en français de : Leonhard Horowski, Die Belagerung des Thrones. Machtstrukturen und Karrieremechanismen am Hof von Frankreich 1661-1789, 2012, 17 x 24 cm, 796 p., Thorbecke Verlag, coll. “Beihefte der Francia”, vol. 74, (ISBN : 978-3-7995-7465-5).
Cet ouvrage a été traduit de l’allemand avec le soutien de l’Institut historique allemand (IHA-Paris), du laboratoire universitaire “Histoire Cultures Italie Europe” (LUHCIE) et de l’Institut universitaire de France (IUF).

La cour de Versailles n’est pas la prison dorée de la noblesse, elle est le cœur du système politique français de l’Ancien Régime. Depuis la fin de la Fronde, la puissance du monarque repose sur un compromis tacite : ce dernier garantit à une partie de l’ancienne noblesse son implantation dynastique dans les grandes charges de la cour. C’est ainsi que moins d’une centaine de familles, dans leur très grande majorité issues de la noblesse d’épée, dominent le monde curial pendant plus d’un siècle. Proches du trône, ces grands courtisans, après avoir été les alliés nécessaires des ministres, les ont bientôt supplantés. Ce n’est pas le fruit des événements, mais celui de stratégies complexes, élaborées autour du souverain et en fonction de sa personnalité, soutenues par l’organisation de factions orientées vers la conservation à tout prix du pouvoir. Pour saisir une telle évolution, cette étude s’appuie donc non seulement sur la reconstitution des événements, mais sur un important répertoire prosopographique établi à partir d’un corpus de 4 798 individus (titulaires de charges de cour, ministres, grands militaires, gouverneurs de province, ambassadeurs, cardinaux, princes, ducs et membres de l’ordre du Saint-Esprit).


Ce volume est accompagné d’un répertoire prosopographique qui sera disponible prochainement en PDF sur le site du CRCV.

Leonhard Horowski, chercheur attaché à la Humboldt-Universität de Berlin, est aussi l’auteur de Das Europa der Könige (Rowohlt, 2017), ouvrage sélectionné pour le prix de la non-fiction à la Foire du livre de Leipzig de 2018.

Commander l’ouvrage

Éditions Presses universitaires de Rennes


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.