Veille – Publication : Nadine Kuperty-Tsur, Jean-Raymond Fanlo, Jérémie Foa, dir. « La construction de la personne dans le fait historique XVe-XVIIIe siècles » (Presses Universitaires AMU – Aix-Marseille Université, 2019)

Les guerres de Religion, tout comme la période de la Fronde, ont suscité de nombreux témoignages chez leurs contemporains que la violence des événements ne pouvait laisser indifférents. Et ce, d’autant plus que les charges que certains d’entre eux exerçaient les mettaient au premier plan de l’action politique. Leurs Mémoires et leurs correspondances, montrent que la scène politique sollicite leur intervention d’une part, et d’autre part que cette intervention, relatée dans leurs récits rétrospectifs, façonne en retour l’image de la personne qu’ils lègueront à la postérité. Par ailleurs, la littérature politique et satirique participe de la mythification ou de l’exécration d’un personnage emblématique, souvent celui du héros (Coligny, sous la plume de Hotman) ou du tyran (Henri III, Concini ou Mazarin). On observera le processus de construction traité par la personne elle-même, homme ou femme, soucieuse de l’inscription de son image dans l’histoire ou son contraire, la volonté de destruction, visant à dénoncer et à condamner une politique abusive. Ce volume est le fruit du colloque sur la construction de la personne dans le fait historique (XVIe-XVIIe siècles) qui s’est tenu les 25 et 26 mai 2016 sous les auspices de l’IMéRA, Institut d’études avancées, Aix-Marseille Université.

 

ISBN: 
9791032002216
Nombre de pages: 
246
 
Source : éditeur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.