Recherche – État d’avancement du programme (novembre 2019)

Workshop (2020) et colloque (2021)

Le programme pour le workshop “Récits de voyages à Versailles, XVIIe-XIXe siècles”, qui aura lieu le 23 mars 2020, a été arrêté. Il sera bientôt publié sur la page de présentation du programme “Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)”.

L’appel à communication pour le colloque “Le mythe de Versailles et l’Europe des cours, XVIIe-XXe siècles” (2021) fait quant à lui l’objet d’une dernière relecture. Il devrait être diffusé sur les plateformes et listes habituelles d’ici la fin du mois de décembre.

Base “Visiteurs de Versailles”

Avec Isabelle Pluvieux, nous avons en novembre fait deux démonstrations publiques de la base. La première a eu lieu lors du Comité scientifique du CRCV, le 15 novembre ; la seconde le 22 novembre, pendant le séminaire « Les rencontres princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècles », consacré au projet organisé par Julien Alérini, Jean-Marie Le Gall, Stéphane Lamassé et Claude Michaud.

En outre, le mois dernier, 24 nouvelles notices ont été ajoutées dans la base (à retrouver ici) :

•Parmi elles, le témoignage de l’Italien Pietro Guerrini, réparti dans dix notices avec l’aide de Christine Jeanneret. Technicien envoyé par le grand-duc de Toscane pour observer les inventions françaises, Guerrini réalise plusieurs visites de Versailles entre septembre 1684 et mai 1685. Il porte un regard particulièrement critique sur le château et fournit des descriptions très détaillées de la machine de Marly, notamment, souvent accompagnées de magnifiques dessins.

•La base compte également dix nouvelles notices en allemand : trois relatives aux écrits de Heinrich August Ottokar Reichard (venu en 1786 et ayant ensuite écrit un célèbre guide de voyage), et sept anonymes, relatant des visites réalisées sous Louis XIV, mais aussi en 1769, en 1783, en 1796, en 1806 et en 1850.

•Enfin, dernier ajout notable : le témoignage de l’Espagnol Antonio Ponz, qui a assisté en 1783 à la démonstration réalisée devant le château de Versailles par les frères Montgolfier de leurs « ballons aérostatiques ».

Côté recherche, le recollement se poursuit pour établir des statistiques globales et fiables relatives aux visiteurs de Versailles. J’ai d’abord établi une méthodologie permettant de circonscrire avec précision un corpus d’étude pertinent et cohérent. J’ai ensuite commencé à rassembler et à croiser les données. Les premiers résultats permettent d’établir un profil général des visiteurs selon les périodes, soulignant la préférence des voyageurs de telle ou telle nationalité pour telle période de visite, ou à l’inverse, une désertion à telle autre période. Lorsque j’aurai terminé cette première phase de relevés, je pourrai commencer l’analyse plus fine des grands mouvements déjà observés et prendre en compte d’autres indicateurs, comme l’origine sociale des visiteurs, les circonstances de leur voyage et, surtout, les lieux et les événements qui retiennent le plus leur attention afin de saisir leurs attentes et leurs impressions.

Publications

L’article sur « Le mythe de Versailles dans l’historiographie » avance. L’introduction et la première partie sont terminées. J’ai rédigé les deux tiers de la deuxième partie, qui pour le moment aborde trois points principalement :

  • La question de Versailles dans les Courts Studies et l’importance prise par La Société de cour de Norbert Elias (années 70-80).
  • Les remises en causes du paradigme éliasien (années 80-90), au niveau théorique et empirique.
  • En concurrence à Versailles, l’émergence d’autres paradigmes curiaux (Vienne notamment) et leur mise en œuvre dans les cours dites « d’entre-deux ».

Flavie Leroux

Attachée de recherche au CRCV et coordinatrice du programme "Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)", sous la direction de Gérard Sabatier et Mathieu da Vinha.

More Posts


Flavie Leroux

Attachée de recherche au CRCV et coordinatrice du programme "Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles)", sous la direction de Gérard Sabatier et Mathieu da Vinha.

Vous aimerez aussi...